• Accueil
  • > Recherche : editeur cartes postales loiret

Résultats de votre recherche

Les éditeurs de cartes postales : A.G. André GARNON

Posté par cartophilesloiret le 23 juin 2011

 

Garnon
Album : Garnon

6 images
Voir l'album

 

Editeur tardif mais très prolifique. Les Annuaires du Loiret, après 1918, citent André GARNON, 19 rue des Carmes, parmi les éditeurs orléanais de cartes postales.
Une courte étude généalogique confirma très vite  cette découverte : Léon Théodule Garnon, père d’André, était à l’origine du sigle : « Th. G. ».

Th. G.  Théodule GARNON
Le sigle « Th. G. », est un incontestable label de qualité pour de très nombreuses cartes de la  région. L’éditeur, que dans notre jargon nous surnommions « Théophile Gautier », exerçait la profession de négociant en mercerie-bonneterie et répondait au nom de Théodule GARNON…

Vers 1911, il passe la main à son fils aîné André.  En 1916, André tombe au Champ d’honneur, dans la Somme. Stimulée par Théodule, sa jeune veuve accepte de prendre en mains les destinées de l’Entreprise. En septembre 1919, peu de jours avant la mort de Théodule, elle acquiert l’immeuble du n° 19..
Il semblerait que la Maison Garnon se soit attachée les services d’un photographe voyageur. Des cartes, parmi les meilleures, portent la mention « Cliché G. Marchand » (à ne pas confondre avec Louis Marchand de Sully). Aucun photographe professionnel répondant à ce nom n’a pu être trouvé parmi les archives de la Chambre de Commerce ou dans les annuaires. Dans quelle proportion assura-t-il la production « Th. G. »? Les archives de la Maison Garnon ont été, malheureusement détruites, avec les bâtiments, dans le désastre des années 40 à Orléans.

Le photographe de la Maison Garnon opérait selon un plan de travail bien défini. En fonction d’accords, de marchés prévus et de l’organisation du travail, une ou plusieurs localités étaient assignées à l’opérateur. Rien n’était laissé au hasard ou à l’improvisation. Pas de séries régionales, non plus. Toutes les cartes « Th. G. » sont bien localisées. Et l’une des caractéristiques de ces éditions est d’avoir débuté chaque série locale par le numéro 500. Certaines séries ont été vendues en exclusivité à de petits éditeurs locaux, qui ont imprimé leurs marques à la place du sigle « Th. G. » ou « A.G. ». Le numéro seul trahit l’origine du cliché…

La production « EGO » (Etablissements GARNON, Editeurs, Orléans, précise-t-on au verso) semble dater des années 50. Le numérotage (au dos) est alors chronologique, toutes localités confondues.

 

 

Publié dans Cartophilie | Pas de Commentaires »

La causerie “Histoire de la Carte Postale” à Beaugency

Posté par cartophilesloiret le 29 mai 2011

 

Causerie Beaugency
Album : Causerie Beaugency

6 images
Voir l'album

 

Le vendredi 20 mai, à Beaugency, la causerie sur la carte postale présentée par le Cercle des Cartophiles du Loiret et le Service Patrimoine de la Ville de Beaugency, a réuni les amateurs de la carte postale, au Théâtre Le puits Manu.

Qu’est-ce qu’une carte postale ? Les assistants savaient évidemment mais beaucoup ont appris, ce soir là, la véritable histoire de ce rectangle de bristol illustré sur lequel on peut écrire quelques mots et qui peut voyager par la Poste !  Les exemples basés sur la production balgentienne ont démontré sa richesse et son témoignage de la vie quotidienne fixés à un moment donné, en particulier par les grands éditeurs tels : ND phot, B.F.Paris ou l’Orléanais Louis Lenormand et les locaux, libraires ou épiciers de villages.. A partir des documents, incunables et cartes postales projetés, un dialogue s’est établi entre les représentants du Cercle, les collectionneurs du crû, les descendantes d’un éditeur magdunois, les connaisseurs d’histoire locale, les passionnés de généalogie et avec ceux qui s’intéressent à la sauvegarde du Patrimoine. Cette rencontre, enrichissante par la découverte et la connaissance de la cartophilie pour certains, était complétée par la présence de la boutique du Cercle des Cartophiles du Loiret. Prochain rendez-vous pour la boutique : 18 et 19 juin à Saint-Denis-en-Val à la 5e foire aux arbres généalogiques organisée par H.P.T.L.

Publié dans Nos rencontres | Pas de Commentaires »

C.F.M. (Chartier Frères Montargis) Éditeur de cartes postales à Montargis.

Posté par cartophilesloiret le 8 avril 2011

 

CFM
Album : CFM

6 images
Voir l'album

 

Les “ frères Chartier ” étaient installés 59, rue de Loing (actuellement rue du Général De Gaulle). Nous n’avons pas réussi à percer le mystère du mot “ Frères ”. Aussi bien sur le recensement de 1896 que sur les annuaires du Loiret, nous ne trouvons pas de “ frères ”.

En 1896, nous relevons : une librairie – papeterie exploitée  par Simon CHARTIER (55 ans). En 1901, la boutique est tenue par Charles Chartier, né en 1870, qui se déclare successeur des frères Chartier. Ce dernier aura deux fils : Georges né en 1900 et Marcel en 1910. 

Ces deux frères, quand Charles se retirera, tiendront la boutique et Marcel pour la partie imprimerie dont les cartes postales avec le fameux sigle.

C.F.M. : mais, il y avait belle lurette que ce sigle existait.

Il semble que ce fut Charles le plus grand éditeur de cartes postales porteuses de ce sigle.
Il a réalisé des cartes sur tout le département du Loiret et aussi dans l’Yonne, la Nièvre, le  Loir et Cher, l’Indre et…jusqu’à la Martinique. Le magasin Leboullanger à Fort- de – France, marchand de cartes postales et de surcroît photographe, après avoir pris un cliché de son établissement a voulu éditer une carte postale susceptible d’être vendue dans son commerce. En 1907, il n’existait pas d’éditeur à la Martinique. Notre commerçant après avoir pris connaissance des tarifs de la maison Chartier s’est adressé à elle en vue d’obtenir un certain nombre de cartes. Dans la publicité, figure un alinéa “ ces prix s’entendent cliché fourni par le client. Pour l’envoi d’un opérateur spécial : conditions à débattre ”.

La production de CFM est énorme dans les villages du LOIRET, dans la région de Montargis, en Gâtinais mais aussi en Beauce et dans le Val de Loire. La Sologne, Orléans et sa banlieue ne semblent pas avoir reçu la visite de ce grand photographe “ cartepostalier ”.

 

 

Publié dans Cartophilie | 2 Commentaires »

L’éditeur de cartes postales Louis JOLY de Pithiviers

Posté par cartophilesloiret le 3 mars 2011

Louis Joly
Album : Louis Joly

6 images
Voir l'album

 

Sa boutique de librairie – papeterie était située 31 Grande rue à Pithiviers (depuis rue Amiral Gourdon) au coin de la place du Petit cloître (place du marché aux légumes). En réalité, c’est Mme Joly qui tient la boutique car Louis porte des journaux le matin et l’après-midi, il travaille comme typographe au journal local « L’écho de Pithiviers ».

Dans les premières années du siècle, il se lance dans l’édition de cartes postales.  Avec un photographe amateur ou professionnel, il va fixer des scènes intéressantes sur des clichés qu’il enverra à l’imprimerie Bergeret de Nancy. C’est lui qui indique à l’opérateur ce qu’il faut photographier mais souvent il associe le nom de ce dernier à la prise de vue : Dubucquoy, Schmitt, etc

C’est ainsi que furent créées les belles séries : « En Beauce », « La cueillette du safran », « La chasse aux alouettes » et quantité de C.P.  de Pithiviers et de ses environs.
Sa fille, Mme Villette-Joly prit sa succession à sa mort, en 1927.
La librairie existe toujours…

Ce grand éditeur de la Beauce et du Gâtinais a été évoqué dans les bulletins nos 16 et  57 et dans «Les éditeurs de cartes postales du Loiret », édition de 1999 par le Cercle des Cartophiles du Loiret.

Les différentes marques L. Joly relevées sur les cartes postales :

Louis Joly libraire Grande rue  à Pithiviers (nombreuses variétés)
Lib. Louis Joly Pithiviers – cliché H.D.
Lib. Louis Joly Pithiviers – cliché J. Challine
Lib. Louis Joly Pithiviers – cliché Jules Challine
Lib. Louis Joly Pithiviers – cliché P.M.
Lib. Louis Joly Pithiviers – cliché S.B.
Librairie  Louis Joly Pithiviers – cliché Delafoy
Librairie  Louis Joly Pithiviers – cliché L.B.
Librairie  Louis Joly Pithiviers – cliché A. C.
Librairie  Louis Joly Pithiviers – cliché E.Lemesle
Librairie  Louis Joly Pithiviers – clichéH.Dubuquoy
Librairie  Louis Joly Pithiviers – cliché H. Molvaut
Librairie  Louis Joly Pithiviers – cliché Schmitt
Editions Villette-Joly Pithiviers

Publié dans Cartophilie | Pas de Commentaires »

Marcel MARRON – libraire-éditeur de cartes postales à Orléans -

Posté par cartophilesloiret le 14 novembre 2010

Marcel Marron
Album : Marcel Marron

7 images
Voir l'album

Il se disait « éditeur johannique ». Sa maison principale se trouvait 11 rue Jeanne d’Arc et il possédait une succursale 35 rue de la République (elle deviendra la maison Proutière et Huguet).

Dès 1902, il s’intéresse à la cartophilie en éditant une revue : « Le Cartophile Orléanais » et commence alors une longue série de cartes postales qu’il édite à la demande.

Les sigles de Marcel Marron sont connus : un marronnier enrubanné dans un cercle ou un M accolé à une feuille de marronnier. Nous lui devons de belles vues du Loiret et des départements limitrophes ainsi que la série « Au pays guêpin ». La numérotation n’est pas toujours suivie et il a travaillé avec LEVY, marque L.L., et nous retrouvons son sigle sur certaines cartes de cet éditeur.

Toute sa vie est consacrée à faire connaître Orléans et sa région et surtout Jeanne d’Arc. Il a de multiples activités mais est surtout libraire, éditeur de cartes postales et statuaire. Il est aussi très actif dans la vie de la cité à travers le Syndicat d’Initiative, dont il est l’un des fondateurs, la Foire-exposition à partir de 1922 et de nombreuses Associations.

Quant à sa fonction de statuaire, on retrouve ses statues de Jeanne d’Arc dans beaucoup d’églises du Loiret.

 

Publié dans Cartophilie | Pas de Commentaires »

Qui sommes-nous ?

Posté par cartophilesloiret le 9 avril 2010

logo

C’est après avoir adhéré au Cercle Français de Collectionneurs de Cartes Postales de Paris, que, le 27 janvier 1979 à Saint-Denis-en-Val, quelques passionnés des premiers jours, Jacques CHOLLET, Robert LANSON, Michel PETIT et Muguette RIGAUD, créent le Cercle des Cartophiles et Collectionneurs de Vieux Papiers du Loiret qui deviendra par la suite le Cercle des Cartophiles du Loiret.

L’association, dont le siège social est à la Mairie de Saint-Denis-en-Val (Loiret), souhaite développer la cartophilie (collection et étude de la carte postale) et, à travers elle, comprendre l’histoire régionale et, diffuser le résultat de ses recherches par des expositions et des éditions de livres et de brochures.

Le Cercle compte actuellement 222 membres dont 20 associations tous amateurs de cartes postales anciennes, semi-modernes et modernes du Loiret ou d’autres départements et qui s’intéressent aux éditions de la carte postale.

Des travaux effectuées en commun ont permis d’établir les cartolistes des éditeurs régionaux, celles des attelages de chiens, des « Moulins de notre région », les éditions de livres « De gare en gare », « Foires et marchés »,  »L’apiculture », etc…

Le club tient des rencontres, expositions, au Village sportif de St Denis-en-Val et au cours des bourses en Loiret et en Loir-et-Cher.

BOURSE CARTOPHILE : le 2ème dimanche de décembre au village sportif de Saint-Denis-en-Val 
La cotisation est de 24 euros (comprenant l’abonnement au bulletin trimestriel : le « CARTO »).

Lire la suite… »

Publié dans | 1 Commentaire »

12
 

ASSOCIATION BIPOLAIRE PROVE... |
LIONS CLUB EMBRUN VAL DE DU... |
Mission Tanzanie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Boyardville , La Perrotine ...
| Le Pas Sage
| Construire à côté