APPEL A VOS CARTES ! Thème de la 35e Bourse de décembre 2014 : « Les cafés – auberges – débits de tabac… »

Posté par cartophilesloiret le 17 juin 2013

 

Le groupe expo du Cercle prépare déjà l’exposition de la 35e Bourse projetée en décembre 2014. Le sujet en sera les cafés, auberges, débits de vins et débits de tabac dans le Loiret.

Café de l’Union, café du Commerce, Hôtel de la Gare, Auberge du Cheval blanc, débit de tabac, café-épicerie… ces lieux de vie d’autrefois se font de plus en plus rares de nos jours.

En 1960, la France comptait 200.000 cafés, il n’en subsiste aujourd’hui que 37.000. Combien en reste-t-il dans nos villages du Loiret ? Nos cartes postales en rappellent encore l’existence et notre Cercle les recherche pour l’expo 2014.

Merci de faire parvenir vos photocopies à Muguette RIGAUD 130, rue des Auvernats 45560 Saint-Denis-en-Val ou par mail : muguette.rigaud@wanadoo.fr

 

Un petit café d’autrefois :

APPEL A VOS CARTES ! Thème de la 35e Bourse de décembre 2014 : « Les cafés – auberges – débits de tabac… » dans Nos recherches rozieres-en-beauce-31

ROZIERES (Loiret) – Débit de tabac. Edit. Gandon – Cliché L. Lenormand – vers 1910

Rozières, petite commune beauceronne dans le canton de Meung-sur-Loire compte alors 160 habitants. Le café-débit-de-tabacs, auberge est tenu par M. et Mme Gandon, ils ont édité la carte postale ci-dessus.

En 1923, Tréfou-Gandon a repris l’établissement dont il est cafetier, buraliste. On y vend des journaux, des cartes postales et on peut s’y restaurer. Mme Tréfou-Gandon est aussi chef de gare à Rozières, sur la ligne de tramway à vapeur Orléans-Ouzouer-le-Marché.

 

Publié dans Nos recherches | Pas de Commentaire »

L’attelage à chiens conté

Posté par cartophilesloiret le 15 avril 2013

L'attelage à chiens conté dans Nos rencontres journal-de-gien-attelage-de-chien-conte

Article paru dans Le Journal de Gien le vendredi 12avril 2013

Publié dans Nos rencontres | Pas de Commentaire »

Conférence : La carte postale, témoin de son temps

Posté par cartophilesloiret le 3 avril 2013

 

Conférence à la Médiathèque d’Orléans
à l’auditorium Marcel-Reggui (1, place Gambetta).

Mardi 30 avril à 18h30

La carte postale, témoin de son temps

Conférence : La carte postale, témoin de son temps dans Cartophilie orleans-desbrosse-t

Muguette Rigaud, vice-présidente du Cercle des cartophiles du Loiret, nous présentera comment est apparue, à la fin du XIXe siècle, la carte postale et comment la décrypter. Elle est devenue aujourd’hui, pour tout historien ou passionné d’histoire, un outil incontournable pour remonter le temps et comprendre tout un volet de notre histoire socio-économique !

Publié dans Cartophilie, Nos rencontres | Pas de Commentaire »

Conférence à la Médiathèque d’Orléans : « Le chemin de fer à Orléans »

Posté par cartophilesloiret le 26 mars 2013

 

Conférence à la Médiathèque d’Orléans

à l’auditorium Marcel-Reggui (1, place Gambetta).

 Mercredi 10 avril à 18h30

Le chemin de fer à Orléans

Conférence à la Médiathèque d'Orléans :

Jacky Surier, passionné du chemin de fer et membre du Cercle des cartophiles du Loiret nous parlera de l’arrivée du chemin de fer qui marque profondément le paysage de la ville pendant toute la seconde moitié du XIXe siècle.

 

 

Publié dans Nos rencontres | Pas de Commentaire »

A Châteauneuf-sur-Loire : conférence « L’attelage de chien »

Posté par cartophilesloiret le 23 mars 2013

A Châteauneuf-sur-Loire : conférence

L’utilisation du chien attelé est très ancienne. On peut penser que la traction canine apparaît après la découverte du collier, vers l’an 1000, en se calquant approximativement sur l’attelage du cheval. Le chien, première conquête de l’homme parmi les animaux, devient « le cheval du pauvre », appellation récente qui ne correspond pas toujours avec la réalité.

En France, il fait partie de la vie quotidienne, en particulier celle des « gagne-petit ».

A qui faut-il donner raison ? Aux ligues de défense des animaux qui tentent de faire interdire l’usage du chien comme animal de trait à la fin du XIXe siècle et au début du XXe ? Ou aux utilisateurs réguliers de ce mode de transport économique, écoliers, femmes allant à l’herbe, facteurs ou boulangers en tournée, qui « ménagent leur monture » ?

Muguette Rigaud qui, au sein des Cartophiles du Loiret, depuis des décennies, met en évidence l’intérêt historique de la carte postale ancienne à travers ses publications et ses conférences, expliquera pourquoi le Loiret est de loin le département en France où l’on dénombre le plus de cartes de voitures à chien qui sont un des fleurons de la collection cartophile.

affiche dans Nos rencontres

Tel est le thème de la conférence organisée par les Amis du Musée de la Marine de Loire, le mardi 2 avril, à 20h30, salle Florian de Châteauneuf-sur-Loire.

 

 

Publié dans Nos rencontres | Pas de Commentaire »

Nous étions le 17 mars 2013, à Sully-sur-Loire, à la 5e Bourse aux cartes postales et vieux papiers et au 2e Salon du livre ancien

Posté par cartophilesloiret le 22 mars 2013

 Nous étions le 17 mars 2013, à Sully-sur-Loire, à la 5e Bourse aux cartes postales et vieux papiers et au 2e Salon du livre ancien  dans Nos rencontres sully-sur-loire-pont-suspendu

Le Lion’s Club avait parfaitement préparé cette très belle manifestation dans la salle de l’Espace Blareau.

Depuis la première de cette Bourse aux C.P., un stand est réservé au Cercle des Cartophiles du Loiret et c’est avec beaucoup de plaisir que les membres du Cercle y retrouvent leur « boutique ».

Les amateurs et chercheurs de documents étaient venus en grand nombre et ne le regrettèrent pas. La qualité et la quantité étaient là, à la portée de leurs envies : exemples qui ne furent pas manqués : l’affiche électorale d’un candidat conseiller général à Saint-Jean-de-Braye, une C.P. précurseur de Châteauneuf-sur-Loire, le château de l’Isle avec son dernier toit, l’histoire postale de Gien, sans compter les Bécassine,Tintin, archives, incunables, livres régionaux et les cartes postales dans des boîtes encore inexplorées.

A noter, à l’entrée, les cartes postales du Téléthon Gien 2009 des marques MAGGI et MENIER présentées aux visiteurs par le Lions’Club.

En résumé, les organisateurs étaient satisfaits et les visiteurs aussi.

 sully-vue-aerienne-t dans Nos rencontres

La 6e  Bourse aux cartes postales et le 3e Salon du livre ancien: c’est déjà un grand rendez-vous à noter pour mars 2014.

 

 

Publié dans Nos rencontres | Pas de Commentaire »

Il faut des multicollections !

Posté par cartophilesloiret le 13 mars 2013

Il faut des multicollections ! dans Nos rencontres st-jean-de-la-ruelle-avenue-de-leglise-t

Tous les organisateurs de salons et de bourses vous !e diront : « il faut multiplier les chances d’attirer des visiteurs en multipliant les thèmes de collections ». Le 16e Salon « national » toutes collections de l’Amicale philatélique Stéoruellane, à Saint-Jean-de-la-Ruelle, les 9 et 10 mars, ne peut que confirmer cet avis : il est venu beaucoup de visiteurs à cette « multicoll » où dominaient toutes sortes de présentations, expositions allant du rasoir au fumigène en passant par les monnaies, timbres, marques-pages, etc… Et la carte postale ? Oui, il y en avait, bien sûr, peut-être moins que les années précédentes, mais avec des prix atteignant trop souvent les sommets. A remarquer : grosse demande pour les cartes de la Chine et du Japon.

st-jean-de-la-ruelle-sous-le-cedre-t dans Nos rencontres

Pour la 16e fois, la boutique du Cercle des cartophiles était présente. Elle  connut son succès habituel avec ses publications toujours appréciées. A noter des rencontres et contacts intéressants avec des chercheurs de documents d’histoire locale et collectionneurs d’artistes orléanais du XIXe siècle. Nous en reparlerons, sans doute à Sully-sur-Loire, dimanche prochain.

M.R.

 

Publié dans Nos rencontres | Pas de Commentaire »

Le sabotier

Posté par cartophilesloiret le 12 mars 2013

 Le sabotier dans Metiers d'hier sabotier-4t

Les sabots sont d’usage courant à la campagne car leur bois protège du froid et de l’eau. Leur forme diffère selon les pays. Dans l’Orléanais, il en existe pour le jardin, l’étable, le bêchage, les tailles de vigne au printemps, mais aussi dans la vie courante. Ils se fabriquent à partir de bois différents : aulne, ormeau, hêtre…Les arbres choisis sont abattus, débités en « tronces » de 40 à 45 centimètres fendues ensuite en quartiers. Dans chacun de ces quartiers est taillé un sabot, du bout du « nez » au talon.

sabotier-1t dans Metiers d'hier

Le sabotier bûche, moule, ébauche à l’aide de la hachette puis façonne ses sabots en les appareillant par deux. Ensuite, il élimine les arêtes à l’herminette, modèle les courbes au paroir et délimite le talon  à la scie. L’intérieur se creuse à la tarière puis à la cuillère en progressant jusqu’à la place des orteils. La voûte du coup de pied se travaille à la rouanne.

sabotier-3t

 Avec « le pied de Roi », règle graduée en pieds, pouces et lignes, le sabotier donne la pointure à chaque paire. Traités, séchés, les  sabot» sont suspendus à des fils de fer autour de l’atelier : à l’ombre, à l’abri du vent, ils attendent la dernière façon, la « pare ». La plane polit, le « couteau à déborder » arrondit des angles, la « reinette » décore le dessus de certains, des  brides de cuir garnissent d’autres, outils et pinceaux vernissent les plus fins. Ils deviennent « claques » pour les femmes ou  « trous de lapin » pour les paysans.

sabotier-5t

Les machines à sabots modifient peu à peu la saboterie traditionnelle et amorcent la lente agonie des « chaussures de bois ».
La concurrence du cuir, du caoutchouc, du crêpe, etc …, matières dorénavant utilisées dans l’industrie des articles chaussants, oblige peu à peu les artisans sabotiers à quitter  les échoppes de leur village. La galoche puis la botte en caoutchouc remplacent le sabot de bois qui, désormais, entre dans la mythologie populaire. Il n’apparaît plus que dans les groupes folkloriques ou transformé en porte-bonheur dans les boutiques de souvenirs.

M.R.

 

 

Publié dans Metiers d'hier | Pas de Commentaire »

Année 2013 : mars Carto 122, juin Carto 123, septembre Carto 124, décembre Carto 125

Posté par cartophilesloiret le 9 mars 2013

 Carto 122 mars 2013   Carto 123 juin 2013   Carto 124 septembre 2013   Carto 125 décembre 2013

                Carto 122                     Carto 123               Carto 124                    Carto 125

 Cliquez sur l’image pour voir le sommaire

Publié dans Le Carto | Pas de Commentaire »

Le fil vert sur le bouton vert, le fil rouge sur le bouton rouge…

Posté par cartophilesloiret le 2 mars 2013

Le fil vert sur le bouton vert, le fil rouge sur le bouton rouge... dans C'est qui ? C'est ou ? carte-photo-electriciens-t

 

Des fils électriques, des électriciens… cette scène montrant une équipe d’électriciens au travail dans les années 1910 pourrait interpeller les cartophiles de la banlieue orléanaise.

En effet, une carte postale représentant des électriciens à Saint-Denis-en-Val (voir ci-dessous)

2469-saint-denis-en-val-t dans C'est qui ? C'est ou ?

 2569 – SAINT-DENIS-EN-VAL (Loiret).

L’équipe des électriciens au Poste électrique – édition Lenormand Orléans.

présente quelques similitudes, mais la carte-photo ne peut pas être localisée sur cette commune (où rails, arbres, muret ne sont pas sur le passage de la ligne électrique).

Qu’en pensez-vous ?  Merci de nous faire part de vos remarques.

Publié dans C'est qui ? C'est ou ? | Pas de Commentaire »

1...34567...23
 

ASSOCIATION BIPOLAIRE PROVE... |
LIONS CLUB EMBRUN VAL DE DU... |
Mission Tanzanie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Boyardville , La Perrotine ...
| Le Pas Sage
| Construire à côté