• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 29 avril 2011

Réponse pour les Emaux du Loiret

Posté par cartophilesloiret le 29 avril 2011


Voici la réponse de M.Serge SIMONNEAU :

« C’est avec plaisir que je réponds à votre demande concernant LES EMAILLERIES DU LOIRET à Nogent-sur-Vernisson. Vous trouverez les renseignements demandés ci-dessous…. A ma connaissance, il n’existe pas de carte postale spécifique  » :

 

marmitest.jpg   poelet.jpg   cafetieret.jpg

 

LES ÉMAILLERIES DU  LOIRET ( 1920 – 1958)

En 1913, M.Jules Nabeyrat, marchand de vins, 65 avenue Bannery et maire de Nogent depuis 1908, vend les bâtiments de son entreprise à la ‘’Société de Laiterie Coopérative de Nogent’’ au nom de M.de Tascher. Mais cette laiterie ne fonctionnera qu’une seule année et les bâtiments seront acquis en 1920 par la ‘’Société des Etablissements industriels et agricoles du Loiret’’au nom de M. Outard. Et, c’est ainsi que démarrent, avec une équipe de tôliers belges et M. Stassard comme émailleur, les premiers articles de ménage émaillés fabriqués à Nogent. Aussitôt, des agrandissements sont réalisés en transférant des hangars à avions de Briare à Nogent.
En 1923, la société prend pour nom’’ Les Emailleries du Loiret’’ et des articles de meilleure qualité y sont réalisés par un nouvel émailleur : M. Meltzer et 80 employés.
En 1936, un retraité de l’armée, M. Martin acquiert ’’Les Emailleries’’ et, quand ce dernier reprendra du service dans l’aviation, l’usine continuera à fonctionner avec ses 200 personnes et sera contrainte de travailler pour les Allemands, pendant l’Occupation. En 1942, l’usine ne cesse de s’étendre en achetant, le chemin du tramway puis la pièce du Bas du Bourg et en s’agrandissant en direction de la voie ferrée. L’incendie du 25 juillet 1954 détruit la partie centrale de l’usine, construite depuis 1920. Le dynamisme de l’usine n’est pas atteint, au contraire. La reprise est immédiate et de nouveaux bâtiments sont aussitôt construits. Mais les emprunts très importants pour reconstruire et un énorme marché livré qui ne sera jamais payé font que la trésorerie se trouve en difficulté en 1957. JAPY dont les Emailleries du Loiret sont un de leurs principaux concurrents, va profiter de la situation pour les absorber et les fermer. Ce qui est fait en 1958.

Directeurs des Emailleries : M. Outard (1920-1925), M. Brax, (1925-1941), M. Lafranque (1941-1944) M. Burnant (1945-1953) M. Paroissien (1950-1959), M. Walbaum (1954-1955). On peut aussi citer pour leurs compétences : M. Suard, chef tôlerie pendant toute la durée des Emailleries, M. Buffel, responsable du service entretien, M. H. Martin ingénieur, M.Young aux fours électriques, après la guerre.   

Publié dans Nos recherches | Pas de Commentaire »

 

ASSOCIATION BIPOLAIRE PROVE... |
LIONS CLUB EMBRUN VAL DE DU... |
Mission Tanzanie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Boyardville , La Perrotine ...
| Le Pas Sage
| Construire à côté